Influence maçonnique chez la Science Chrétienne ?

Les affiliations maçonniques de la famille et particulièrement du mari de Madame Eddy la fondatrice sont bien connu. La franc-maçonnerie a joué un rôle important dans la vie de cette fondatrice de «mouvement» employant le symbole de la Croix et de la Couronne. Dans ses propres écrits elle mentionne :

Mon mari était un franc-maçon, étant membre de la loge de Saint Andrew, Numéro 10, et du Chapitre Union, Numéro 3, des maçons de L'arche Royale (Royal Arch). Il était fortement estimé et fut sincèrement déploré par un grand cercle d'amis et de connaissances, dont la bonté et la sympathie m'ont aidé à supporter cette perte terrible. Un mois plus tard je suis retourné au New Hampshire, où, après quatre mois, mon bébé est né..

La tendre dévotion du colonel Glover à sa jeune jeune mariée a été remarquée par tous les observateurs. À ses derniers moment il donna des instructions pathétiques à ses frères maçons pour l'accompagner (son épouse) dans son triste voyage vers le nord. Ils ont exécuté leurs engagements très loyalement.

(Retrospection and introspection par Mary Baker Eddy, Page 19)

Science chrétienne Voici un autre point qui attire l'attention et peut laisser penser que la franc-maçonnerie infiltre ou dirige plusieurs organisations religieuses. Nous pouvons voir sur la couverture d'un livre de la secte Science Chrétienne (Cf: Christian Science Journal, Special Issue, December 1992) le même symbole que sur la pyramide de Russell (témoins de Jéhovah). Pourquoi des mouvements aussi différents utilisent-ils une même symbolique?